Des hôpitaux de Vitalité n'ont toujours pas accès a des télévisions


Depuis octobre dernier, cinq hôpitaux du Réseau de santé Vitalité n’ont plus accès aux téléviseurs dans les chambres.


Cette situation s’explique par la fin du contrat du fournisseur HealthHub Patient Engagement Solutions. Depuis ce temps, le réseau a lancé un appel d’offres au mois de février et est actuellement en processus de sélection des fournisseurs de services.


Par courriel, Vitalité indique aussi vouloir accélérer les choses, mais son contraint de suivre des règles strictes d’achats qui exigent plusieurs étapes.


Ce délai occasionne de l’impatience au sein des membres de l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick. Selon son directeur général Jules Chiasson, plusieurs plaintes ont été acheminées à l’organisme dernièrement.


Ça nous a pris par surprise, parce que le contrat du fournisseur s'est terminé au mois d'octobre 2021. On tenait pour acquis qu'une nouvelle entente avait été conclue et qu'il y avait des télévisions dans les chambres des patients des hôpitaux francophones, mais ce n'est pas le cas. On déplore et on dénonce la situation.

L’AANB croit fermement que la situation aurait pu se régler avant la date d’échéance.


Vitalité aurait dû commencer à faire des appels d'offres à ce moment, afin de remplacer les télévisions immédiatement. C'est inacceptable que les francophones du Nouveau-Brunswick et en particulier les aînés qui sont placés dans ses milieux pendant une période indéterminée en attente d'un lit dans les foyers de soins. C'est déplorable qu'ils n'aient pas accès à un téléviseur.

Lorsqu’une entente sera signée, Vitalité assure que l’installation des télévisions va se réaliser progressivement sur plusieurs mois.


(Photo : Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick)

40 vues0 commentaire