Nouvelles
874 0

Une étude prometteuse en lien avec le cancer du poumon

Le Réseau de santé Vitalité étudie un outil qui pourrait détecter le cancer du poumon plus rapidement.

Cette méthode expérimentale a été développée par une entreprise de Moncton et pourrait détecter ce type de cancer de stade précoce (1 et 2) au moyen d’un échantillon d’haleine.

Le Dr Marcel Mallet, pneumologue au Centre hospitalier universitaire Dr Georges-Dumont de Moncton, est le chercheur principal.

Selon Vitalité, la prochaine étape sera centrée sur des patients atteints d’un cancer du poumon de stade 1 et 2 et inclura des patients atteints de nodules pulmonaires qui sont soumis à des examens de surveillance.

Cette étude prometteuse comprendra 90 personnes et commencera ce mois-ci pour se conclure l’an prochain.

(Photo : Gracieuseté)

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires