Nouvelles
587 0

L’Université de Moncton s’entend avec le Service correctionnel du Canada

Les deux parties ont conclu une entente de collaboration récemment, afin qu’un minimum de 10 stages soient accorder aux étudiants des programmes de criminologie par l’entremise du programme CO-OP de la fonction publique.

Toujours selon l’accord, un groupe cible d’étudiants en criminologie pourrait suivre le cours d’orientation, normalement destiné aux agents de libération conditionnelle avant leur embauche.

De son côté, l’Université de Moncton compterait mener une recherche au Service correctionnel du Canada sur le bilinguisme en plus de fournir deux places à ces agents pour participer au programme d’immersion française.

L’entente de cinq ans s’est amorcée en janvier dernier et doit se conclure en janvier 2028.

(Photo : Gracieuseté)

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires