Nouvelles
1429 0

Le gouvernement provincial prend des mesures pour renforcer les soins primaires   

Les pharmaciens du Nouveau-Brunswick reçoivent désormais des fonds destinés à offrir un service d’évaluation et à prescrire des médicaments pour plusieurs autres maladies et problèmes de santé. Nous sommes allés à la rencontre de François Ouellet, pharmacien salarié du Familiprix d’Edmundston, qui nous en dit plus sur les prestations :

Ces nouveaux actes mineurs étaient déjà opérés par les pharmaciens, cependant ils n’étaient pas remboursés directement par la carte d’assurance maladie du Nouveau Brunswick. Ils sont désormais couverts, ce qui vient renforcer l’offre de soins primaires de la province. Mais comment aller plus loin encore dans la démarche ? François Ouellet nous répond.

Face à ces nouvelles mesures, le rôle des pharmaciens s’affirme donc encore davantage, permettant de désengorger le système de santé, comme l’explique Mr Ouellet. Mais peut-on, face à ces besoins croissants, redouter une pénurie de pharmacien au Nouveau Brunswick ?


Finalement on rappellera que l’amélioration de l’accès aux soins de santé primaires est l’un des domaines d’action clé du plan de la santé du gouvernement, rendu public l’automne dernier. 

(Image : Service de nouvelles de CFAI)

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires