Nouvelles
582 0

La FÉCUM déplore la récente hausse des droits de scolarité

La hausse du budget universitaire est dénoncée par la Fédération étudiante du campus de Moncton.

Face à l’annonce de la hausse de 2 % des droits de scolarité au budget 2023-2024 de l’Université de Moncton, les membres de la FÉCUM ont réagit.  Étienne Belanger, président de la Fédération, affiche sa déception et dénonce une situation inacceptable. 

Si cette hausse de 2% peut sembler dérisoire, elle s’inscrit toutefois dans la lignée de plusieurs années d’augmentation et pèse sur le portefeuille des étudiants canadiens et internationaux.

Dénonçant des lacunes dans la gestion financière de l`université, le président de la fédération s`inquiète des conséquences sur la qualité de vie des étudiants concernés.

Le Conseil de l’Université a récemment adopté un surplus budgétaire de 972 000 $, pour l’année universitaire 2023-2024.

(Image : Facebook/FÉCUM)

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires