Femme gestionnaire 2016 au Madawaska

Femme gestionnaire 2016 au Madawaska

La directrice exécutive de la Corporation au bénéfice du développement des collectivités (CBDC) du Madawaska, Micheline Lavoie, a été désignée la Femme gestionnaire de l'année 2016 par le Réseau des femmes en affaires du Madawaska (RÉFAM), mardi soir. Travaillant auprès de cet organisme économique depuis plus de 20 ans, elle est reconnue pour son travail d’équipe, sa détermination, son esprit d’entraide et sa persévérance. Annuellement, RÉFAM remet son prix de Femme entrepreneure de l'année dans le cadre de la Semaine de la PME en plus de celui de Gestionnaire de l'année, en juin, à l'une de ses membres pour son apport administratif au sein de l'entreprise qui l'emploie. Dans la photo, on aperçoit Nicole Cyr, responsable de l’activité, la récipiendaire Micheline Lavoie et Jo-Anne Volpé, présidente de RÉFAM. PHOTO GRACIEUSETÉ: LE MADAWASKA

Bientôt aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro!

Bientôt aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro!

L'officiel en badmiton, Éric Desroches, poursuit sa préparation en vue des Jeux olympiques de 2016 qui se dérouleront à Rio de Janeiro, au Brésil.

L'enseignant en éducation physique à la polyvalente la Cité des Jeunes a récemment pris part aux championnats du monde par équipe (hommes et femmes) disputés en Chine. Il a officié durant 22 matchs dont deux duels de la finale chez les hommes entre le Danemark et l'Indonésie.

Son dernier tournoi préparatoire avant les Jeux olympiques sera le championnat canadien qui aura lieu, du 28 juin au 3 juillet, à Calgary, en Alberta.

Le président des évaluateurs et examinateurs des arbitres en badminton, Jean-Guy Poitras, aussi d'Edmundston,  sera aussi sur place. Gérald Arseneault, originaire de Kedgwick mais habitant Saint-Jean, agira aussi comme officiel dans cette discipline.

Vie sauve grâce au défibrillateur à Saint-Léonard

Vie sauve grâce au défibrillateur à Saint-Léonard

La Ville de Saint-Léonard a profité de son assemblée mensuelle publique, mercredi soir, pour honorer ses «héros communautaires». Le 26 décembre, durant le 37e Tournoi familial de hockey de Saint-Léonard, un joueur s'est écrasé sur la glace. Voyant qu'il ne bougeait plus, des intervenants présents au Palais des sports Mgr-C.-V.-Leclerc l'ont réanimé à l'aide d'un défibrillateur portatif. Dans la photo, on aperçoit Gary Tardif (arbitre), Mark Cloutier (président du Club communautaire de hockey mineur Sainte-Anne Saint-Léonard et responsable du tournoi), Éric Dufresne (arbitre et ambulancier de carrière qui a utilisé le défibrillateur), le survivant Michel Martin, Janot Mazerolle (arbitre) et Sylvain Soucy (employé de l'aréna).

Mgr Conway veillera sur la Cathédrale!

Mgr Conway veillera sur la Cathédrale!

Le monument qui vise à rendre hommage au regretté Mgr W.-J. Conway a été dévoilé, dimanche. L'impressionnante statue de huit pieds trônera près dela Cathédrale Immaculée-Conception, où il a été curé de la paroisse durant plus de cinq décennies.

Plus de 148 000 $ ont été amassés lors d'une campagne financière. L'oeuvre a été réalisée par l'artiste Jean-Pierre Busque, celui-là même qui a fabriqué le monument du policier près du poste de police d'Edmundston. La statue est un hommage pour sa contribution au développement religieux, économique, communautaire et culturel de l'homme d'église.

Étude de viabilité: marathon de 6 h à Sainte-Anne-de-Madawaska

Étude de viabilité: marathon de 6 h à Sainte-Anne-de-Madawaska

Dans un marathon de plus de six heures, les parents, enfants, élèves et membres de la communauté ont réclamé le statu quo et le maintien de l'école de Sainte-Anne-de-Madawaska, lundi soir, lors de la dernière rencontre dans le cadre de l'étude de viabilité commandé par le ministère de l'Éducation.

Pas moins de 29 présentations, variant de quelques minutes à plus d'une heure, ont été faites durant la soirée. De façon unanime, les intervenants ont dit souhaiter que leur école demeure ouverte, elle qui se veut le coeur de la communauté. Parents et élèves ont cité les opportunités qui s'offrent aux enfants en la fréquentant. Ils craignent qu'ils ne puissent pas profiter des mêmes chances s'ils se retrouvent dans un autre établissement.

Quatre scénarios sont proposés pour son avenir soit le statu quo, le transfert des élèves à l'école de Rivière-Verte ou à l'école de Saint-Léonard, ou la division des enfants dans les deux établissements.

Cette étude de viabilité est réalisée à la demande du ministère de l'Éducation. Le Conseil d'éducation doit rendre sa décision d'ici le 31 janvier.

Groupe Cormier Électrique reçoit le prix Samuel-E.-Burpee

Groupe Cormier Électrique reçoit le prix Samuel-E.-Burpee

L'entreprise Groupe Cormier Électrique a reçu le prix Samuel-E.-Burpee de la Chambre de commerce de la région d'Edmundston lors du Gala de la PME au Nord-Ouest, samedi. Fondée en 1984, la compagnie a été vendue par son fondateur, Gilles Cormier, à un groupe de 11 employés en 2005. En 2015, elle a déménagé dans de nouveaux locaux écoénergétiques dans le parc industriel d'Edmundston. L'établissement propose un comptoir de vente sur place. Au cours des dernières années, la firme a décroché d'importants contrats lors de projets majeurs soit la construction du foyers de soins, le Domaine des Bâtisseurs, du Centre de traitement des dépendances du Nord-Ouest ou du casino du Grey Rock Power Centre. Le porte-parole des propriétaires, Jean Roussel, a laissé entendre que l'entreprise a le vent dans les voiles et que cette reconnaissance était un signe d'encouragement qui tombe à point. Dans la photo, le président de la Chambre de commerce de la région d'Edmundston, François Violette, remet le trophée au représentant des employés, Jean Roussel. PHOTO: COURTOISIE DIGIPHOTO.

Le prix Bob-Connors remis à la Ferme Oscar Daigle et Fils

Le prix Bob-Connors remis à la Ferme Oscar Daigle et Fils

La Chambre de commerce du Haut-Madawaska a décerné le prix annuel Bob-Connors à la Ferme Oscar Daigle et Fils. Cette entreprise familiale est présente dans la région de Baker-Brook depuis 163 ans. Elle en est rendue à une troisième génération de propriétaires-administrateurs. En 2015, elle s'est dotée d'un système de traite informatisé à trois postes qui fait en sorte qu'elle se fait sans l'intervention humaine. Sa mise en place ainsi qu'un agrandissement des installations ont nécessité un investissement de plus de 2,2 millions $. La ferme produit environ 1,5 million de litres de lait annuellement. Selon le copropriétaire, Éric Daigle, la base de l'industrie demeure la même mais les façons de faire ont changé avec la nouvelle technologie. L'entreprise n'a pas hésité à emboîter le pas à la modernisation de ses équipements, a-t-il précisé. La photo nous laisse voir au centre le président de la Chambre de commerce du Haut-Madawaska, Joey Landry, en compagnie des quatre propriétaires, Jean-Guy, Marcel, Éric et Rodolphe Daigle.

PHOTO: GRACIEUSETÉ DIGIPHOTO.

PME: la compagnie Mathieu Daigle Trucking honorée à Clair

PME: la compagnie Mathieu Daigle Trucking honorée à Clair

Dans le cadre du Gala de la PME au Nord-Ouest, le prix J.-Aldéric-Daigle de la Chambre de commerce de Clair a été remis à l'entreprise Mathieu Daigle Trucking. La compagnie se spécialise dans le transport de billots de bois ronds. Après avoir fait l'acquisition d'un premier camion en 2004, son propriétaire a ajouté d'autres équipements à sa flotte et augmenter son nombre d'employés. De nos jours, la firme compte huit camions et procure du travail à une quinzaine de personnes, dont 13 à plein temps. Elle possède un garage pour le stationnement et l'entretien de ses véhicules à Saint-Jacques. En acceptant l'honneur, Mathieu Daigle a indiqué que son entreprise n'aurait pu prendre de l'expansion sans le dévouement de ses employés qui sont toujours fidèles au poste, a-t-il mentionné. Dans la photo, le président de la Chambre de commerce du Haut-Madawaska, Joey Landry, remet la distinction aux propriétaires, Mathieu et Stéphanie Daigle. PHOTO - COURTOISIE DIGIPHOTO.

Brigitte Cyr est la Femme entrepreneure de l'année au Madawaska

Brigitte Cyr est la Femme entrepreneure de l'année au Madawaska

 Brigitte Cyr, copropriétaire du restaurant Le Patrimoine et la boutique Douceur de nuit, est la lauréate du prix de la Femme entrepreneure de l'année 2015 au Madawaska remis, mercredi soir, par le Réseau d'échange des femmes en affaires du Madawaska (RÉFAM) dans le cadre de la Semaine de la PME.

Après avoir été intervenante communautaire, la 26e récipiendaire de cet honneur s'est tournée vers le monde des affaires. Elle a été impliquée dans la construction de deux hôtels de la chaîne Best Western à Edmundston avec son conjoint, Sylvain Cyr, et son beau-père, Rino Cyr.

Passionnée par l'alimentation, elle a lancé l'entreprise Cuisine Exquise en 2007 qui offrait un service de traiteur et de repas à apporter à domicile. Le couple a par la suite fait l'acquisition du restaurant Le Patrimoine à Saint-Jacques. Divers changements ont été apportés.

En acceptant, Mme Cyr a rappelé l'importance de bien servir les clients qui jour après jour sont la raison d'être de sa présence dans le domaine des affaires.

La lauréate est impliquée auprès de la Chambre de commerce de la région d'Edmundston, la CBDC du Madawaska, la Fondation Bob-Fife ainsi que l'activité du Dîner en blanc.

Honneurs et expansion en vue pour les Brasseurs du Petit-Sault

Honneurs et expansion en vue pour les Brasseurs du Petit-Sault

 Les Brasseurs du Petit-Sault planifient une expansion afin d'accroître leur capacité de production. Le projet devrait être concrétisé d'ici le printemps 2016.

La microbrasserie a lancé 16 bières sur le marché, dont certaines ne sont que saisonnières, depuis son lancement en juin 2014. Elle procure de l'emploi à sept personnes, dont cinq à temps plein.

Trois de leurs produits ont été à l'honneur et ont composé le podium dans la catégorie des bières de type belge de spécialité lors du Grand prix de la bière Atlantique en fin de semaine à Halifax. Fait à souligner, deux d'entre elles n'étaient pas encore sur le marché avant la tenue du concours.

La toute nouvelle dubbel Simonet Hébert, lancée dans le cadre de la Semaine de la PME, a remporté la médaille d'or. Son nom rend hommage à l'un des premières personnalités d'affaires de la région.

Sa bière Buckdjeuve, une saisonnière lancée pour la période des Fêtes l'an dernier, a décroché la médaille d'argent. Elle reviendra sur le marché au mois de novembre.

La troisième position dans cette catégorie est allée à la Maxime Albert. Cette triple belge sera lancée en décembre. Ce défunt personnage est associé à la contrebande d'alcool dans les années de la prohibition.

La microbrasserie a décroché deux autres médailles de bronze dans des compétitions du genre, soit pour sa Bob LeBoeuf lors du Atlantic Beer Awards en 2014 et La Kedgwick au Grand prix canadien de la bière 2015.

 Depuis le lancement du tout premier produit en juillet 2014, les Brasseurs du Petit-Sault ont reçu l'appui de la communauté. Jusqu'ici, les ventes rencontrent les objectifs des actionnaires avec plus de 200 000 bouteilles vendues au Nouveau-Brunswick et 70 000 litres en fût.

D'ailleurs, plus de 40 % des ventes se font à sa Brouetique. En plus de la vente en bouteille, plus de 18 000 remplissages de cruchons ont été effectués. Selon le directeur général, André Léger, que l'on aperçoit dans la photo, la Louis XVII est le plus gros vendeur.

 

Plus d'articles...