Un Congrès mondial acadien qui remonte le temps

Un Congrès mondial acadien qui remonte le temps

Alors que le CMA bat son plein, les opportunités  de retracer les ancêtres acadiens se multiplient.

Un pavillon de généalogie a d’ailleurs été mis en place à cet effet à L’Expo-monde de Grand-Sault. Du 14 au 23 août prochain, près de 30 conférences seront présentées aux intéressés qui veulent se familiariser avec les outils de recherche pour étudier leur histoire familiale.

Un site web élaboré par les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph héberge deux expositions virtuelles qui relatent un siècle d’histoire au Madawaska.

Elles offrent au-delà de mille images de l’Hôtel Dieu de Saint-Basile et des communautés du Nord-Ouest du Nouveau Brunswick.  Chaque image est classifiée et accompagnée d’un descriptif détaillé.

Dans une conférence de presse du 12 août dernier, l'archiviste Soeur Bertille Beaulieu a repris une citation célèbre de l'historien Fernand Braudel ; « Il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va ».

Cette dernière exprime, selon elle, que la culture acadienne d'aujourd'hui découle inévitablement de celle d'hier. Soeur Beaulieu espère grâce à son travail d'archivage permettre à ceux qui le désirent, de pouvoir remonter à la source.