• Accueil

La Conférence canadienne du leadership 2016 approche à Edmundston

La Conférence canadienne du leadership 2016 approche à Edmundston

La 32e édition de la Conférence canadienne du leadership du Canada se tiendra du 27 septembre au 1er octobre prochain et accueillera des élèves de 11e et de 12e année de partout au pays dans le but de les éduquer davantage sur la question du leadership tant au niveau personnel, qu’au niveau de leur école. Des conférenciers feront des exposés et de nombreuses activités seront également proposées. Parmi les activités, notons le Salon des exposants qui se veut une vitrine, notamment pour des institutions postsecondaires et d’autres figures potentiellement importantes dans le futur des jeunes. Les autres activités comprennent une visite à la Grande grouille du Jardin botanique, une visite au Centre plein air Mont Farlagne et une chasse aux trésors au centre-ville d’Edmundston, en plus d’un volet culturel au Pavillon sportif d’Edmundston proposé en soir de semaine. Il reste du temps pour s’inscrire en tant qu’exposant. Plus d’informations sont disponibles en contactant Annie Bossé, responsable du Salon des exposants, par l’entremise de la Cité des jeunes A.-M.-Sormany.

Une alternative s'offre au composteur pour la décomposition des matières organiques

Une alternative s'offre au composteur pour la décomposition des matières organiques

La Commission de services régionaux Nord-Ouest, CSRNO, a lancé au printemps un projet pilote, grâce à une subvention du Fonds en fiducie pour l’environnement, pour initier les gens aux cônes verts et continue d’en vanter ses bienfaits. Cette technologie est en fait un biodigesteur. On peut y mettre une variété d’aliments comme dans un composteur traditionnel, en plus de pouvoir y mettre les viandes. La décomposition des aliments se fait à l’aide de bactéries et des processus naturels qui se produisent dans le sol. 90% des déchets de table se détruisent et les résidus peuvent être collectés aux quatre ou cinq ans. Le biodigesteur existe depuis plusieurs années, mais refait surface dernièrement dans un effort de trouver une alternative pour favoriser une élimination écologique des déchets organiques. Jusqu’à present une cinquantaine de cônes verts ont été distribués dans Edmundston et les environs, en fonction de la subvention reçue. L’an prochain, des coupons rabais devraient être distribués pour promouvoir l’achat du biodigesteur.

 

Un centre d'appel majeur pour Edmundston

Un centre d'appel majeur pour Edmundston

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, lors d’un passage à Edmundston le 24 août, a annoncé que les 74 centres d’appels gouvernementaux de la province seront regroupés et réunis en quatre centres majeurs, dont un à Edmundston, ce qui permettra de créer plus d’emplois dans la région. Cette décision a été prise dans le cadre de la révision stratégique des programmes. Selon M. Gallant, cette initiative permettra d’offrir un service plus uniforme, en plus de permettre au gouvernement de réaliser des économies de 13 millions de dollars sur cinq ans.

Le conseil municipal d'Edmundston refuse une demande de défusion

Le conseil municipal d'Edmundston refuse une demande de défusion

Le conseil municipal d’Edmundston a pris la décision de refuser la demande d’un groupe de citoyens du secteur Saint-Basile qui souhaitait qu'un plébiscite soit tenu en lien avec une défusion. Rappelons que plus tôt cet été, quelques citoyens du secteur s'étaient présentés devant le conseil pour demander la tenue de ce plébiscite, dans le but que les citoyens du secteur de Saint-Basile puissent voter sur leur avenir au sein de la ville d’Edmundston. Le conseil municipal est d'avis qu’il est impossible de procéder en ce sens. Selon le maire d’Edmundston, Cyrille Simard, les membres du conseil ont été élus pour travailler ensemble pour développer une ville et il ajoute que le développement se fait par la force de toute sa population. Une requête similaire avait été rejetée par le gouvernement provincial en 2000.

 

Edmundston fête l'Acadie se poursuit

Edmundston fête l'Acadie se poursuit

Les festivités entourant Edmundston fête l’Acadie se poursuivent aujourd’hui. Parmi celles-ci notons: des visites au Jardin de Gus qui se tiendront jusqu’à 18h, un tintamarre qui débutera à 17h55 au Jardin botanique pour se rendre jusqu’au Café d'la Vieille Forge, l’allocution des dignitaires à 19h; à 19h45 le spectacle de Menoncle Jason, suivi du spectacle de Suroît dès 21h30, le tout, également au Café d'la Vieille Forge. À noter que toutes les activités prévues aujourd'hui auront lieu malgré la pluie.

 

Francis Lacombe a développé davantage d'aptitudes lors d'un stage à l'étranger

Francis Lacombe a développé davantage d'aptitudes lors d'un stage à l'étranger

Francis Lacombe d’Edmundston a effectué une expérience de stage en France. Le diplômé en Art culinaire du CCNB – Campus d’Edmundston a œuvré au Château de Périgny en juin et juillet. Ce château est situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Poitiers, une ville universitaire riche en histoire. Francis Lacombe affirme que de travailler sur le terrain a été bénéfique et complémentaire à son éducation. L’expérience lui a entre autre permis de tisser des liens avec des employeurs. Il décrit la France comme étant belle et charmante, et les Français, gentils et accueillants.

L'artiste Clarence Bourgoin reçoit une reconnaissance prestigieuse

L'artiste Clarence Bourgoin reçoit une reconnaissance prestigieuse

L’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec a octroyé le titre de maître en beaux-arts à l’artiste Clarence Bourgoin. Un jury de maître en beaux-arts de haut niveau est parvenu à cette décision. M. Bourgoin a commencé à créer et à developper ses talents dès un jeune âge. Depuis 1986, il se consacre à la peinture côtoyant et évoluant avec un grand nombre d’artistes, en plus de développer sa manière personnelle de représenter ce qui l'entoure.

Deux Néo-Brunswickois coupables d'un complot en lien avec la méthamphétamine

Deux Néo-Brunswickois coupables d'un complot en lien avec la méthamphétamine

Deux Néo-Brunswickois ont été reconnus couplables de complot en vue de faire le trafic de méthamphétamine. Le 8 août 2016, Timothy Sappier, 40 ans, de la Première Nation de Tobique, et Rénald Laplante, 45 ans, de Kedgwick, ont comparu en Cour du Banc de la Reine à Campbellton, et ils ont été reconnus couplables de complot en vue de faire le trafic de méthamphétamine. Les deux hommes ont été arrêtés le 30 mai 2012 dans le cadre d'une enquête de la Section des opérations fédérales de la GRC à Saint-Léonard. Les deux hommes comparaîtront de nouveau en cour le 11 octobre 2016 pour connaître leur sentence. 

L'Acadie sera fêtée durant trois jours sur notre territoire

L'Acadie sera fêtée durant trois jours sur notre territoire

Du 13 au 15 août inclusivement, se tiendront trois jours de festivités entourant Edmundston Fête l’Acadie. Rappelons qu’Edmundston a été choisie pour accueillir les grandes fêtes régionales suite à la publication d’un appel d’intérêt de l’Équipe des Chefs de file de l’Acadie des terres et forêts. Un comité de coordination a été mis en place il y a près d’un an et s’est affairé à monter une programmation variée et gratuite qui met en valeur de nombreux talents du Maine, du Témiscouata et du Nord-Ouest du Nouveau-Brunswick, en plus de présenter quelques têtes d’affiche, notamment Pierre Flynn, Caroline Savoie et Suroit. Les festivités débuteront le samedi 13 aout au Café d’la vieille forge avec le Dans l’Shed de la Gaspésie, Pierre Flynn et Spoutnique d’Edmundston. Le programme complet des activités peut être consulté et téléchargé sur le site web de la Ville d’Edmundston.

Un homme arrêté pour possession de méthamphétamine

Un homme arrêté pour possession de méthamphétamine

Un homme de 51 ans a été arrêté au centre-ville d’Edmundston par la Force policière d’Edmundston, le 30 juillet dernier. Il était en possession de plus d’une centaine de comprimés de méthamphétamine, d’une petite quantité de marijuana et d’une importante somme d’argent. Il a été escorté au poste de police avant d’être relâché le lendemain sous conditions. Il comparaîtra en cours provinciale d’Edmundston le 5 décembre prochain à 9h30 afin de faire face à des accusations de possession de drogue en vue d’en faire le trafic et de possession de marijuana. L’homme était déjà connu des policiers.